Installations

Installation pour la performance
"Les filles du fil"

A l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine, j'ai créé une scénographie pour une performance multidisciplinaire, mise en scène et dansée par Anaïta Pourchot, le 19 septembre 2015, à la filature du Mazel (Gard).
Cette performance raconte l'histoire des fileuses de soie, elle décrit leurs gestes dans le quotidien, dans le labeur.
J'ai alors créé une installation de collants et de bas chargés en sable ou vides et légers, peints et cousus, transformés et suspendus couvrant la moitié de l'espace scénique. Cette suspension s'oppose, par contraste esthétique, aux costumes austères des danseuses et aux objets décoratifs rappelant l’histoire des fileuses. Les bas suspendus à différents niveaux permettent aux danseuses d'élaborer une chorégraphie avec une circulation en dialogue avec l’œuvre. Chaque bas symbolise une histoire, une identité.
J'ai souhaité aborder une esthétique différente de la pièce jouée sur scène en proposant un discours plus contemporain que la démarche « patrimoniale » racontée par les acteurs. Cette initiative est fondée sur la volonté d'exprimer l'aspect pérenne et cyclique de ces procédés d'industrialisation, variables selon l'époque et le lieu, et ce que cela implique. L'élaboration de cette installation a été créée dans l'objectif de générer un mouvement bilatéral entre le passé et le présent.

During des Journées Européennes du Patrimoine (European cultural heritage days), I created a set design for a multidisciplinary performance, staged and danced by Anaïta Pourchot, on September 19th 2015, at the spinning of Mazel (Gard).

This performance tells the story of silk spinners, it describes their working actions in everyday life and the work.

I then created an installation constructed from sheer stockings, either filled with sand or empty and light. These were painted and sewn, transformed and suspended covering half the stage space. This suspended installation opposes, by aesthetic contrast, the austere costumes of dancers and the decorative objects reminiscent of the history of the spinners. The tights suspended at different levels allowed to the dancers to develop a choreography that circulated in dialogue with them. Each stocking symbolized a story, an identity.

 

My intention was to offer a different aesthetic from the dance piece offering a more contemporary discourse than the “heritage”approach performed by the actors. This initiative is based on a desire to express the perennial and cyclical aspect of these industrialization processes that vary according to the time and place, and what that implies. The elaboration of this installation was created with the objective of generating a bilateral movement between the past and the present.